Prospection immobilière : Quels arguments pour réussir sa prospection par e-mail ?

ParAline

Prospection immobilière : Quels arguments pour réussir sa prospection par e-mail ?

Vous le savez mieux que personne, trouver des arguments pour convaincre ou négocier vos prospects est une tâche très difficile, mais cruciale. Effectivement, ces derniers influent fortement sur l’efficacité de la prospection immobilière par e-mail.

Qu’est-ce que la prospection par e-mail ?

Comme son nom l’indique, un email de prospection immobilière est un email utilisé dans le cadre d’une campagne d’acquisition prospects.

Dans un contexte marketing B2C, il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre des emails de prospection, des emails d’activation et fidélisation des clients. En effet, les abonnés à la newsletter d’un e-commerçant peuvent être autant des clients que des prospects n’ayant encore jamais achetés.

Les “purs” emails de prospection correspondent généralement à des campagnes réalisées sur des bases externes et sont effectués dans le cadre d’un opt-in tiers. Elles sont le plus souvent réalisées par le biais de kit emailing dans le cadre de programme d’affiliation. Pour plus de détails sur ces usages, voir la définition d’email d’acquisition.

Dans un contexte B2B, les emails de prospection peuvent également reposer sur des logiques de campagnes similaires ou faire référence à des envois plus individualisés qui peuvent être réalisés dans le cadre d’un dispositif de content marketing ou par le biais de pratiques de social selling.

Dans un contexte B2B, les emails de prospection peuvent se faire dans une logique de cold emailing ou à destination de prospects chauds avérés dans une logique d’email de follow-up.

Phrases d’accroche pour vos e-mails

Contrairement au démarchage physique, la prospection par e-mail s’avère plus simple. Effectivement, vous ciblez surtout des particuliers vendant seuls sur des portails. Vous disposez alors déjà d’informations avant de démarcher. Vous devez donc de lire l’annonce et de rebondir sur le texte. Par exemple, si le propriétaire vend pour trouver plus spacieux, car sa famille va s’agrandir, félicitez-le pour l’heureux évènement. En plus du capital sympathie, cela vous démarque d’autrese-mails qu’il reçoit. Le prospect se sent alors valorisé, ce courriel étant rédigé pour lui uniquement. Le mailing : ici, vous utilisez internet pour envoyer vos annonces à des personnes potentiellement intéressées. Il faut au préalable disposer d’un fichier comportant les adresses de particuliers à qui envoyer l’information.

De même, sélectionnez des exemples de biens vendus par votre agence dont les caractéristiques se rapprochent de celui de votre prospect. Si vous ciblez un vendeur d’une maison nécessitant des rénovations. Dans cette situation, vous chercherez des maisonnées avec travaux vendues récemment. De plus, n’oubliez pas de centrer votre mail sur vos services dédiés à ce genre de logements (plans 2D, simulation de travaux, home-staging, etc.).

Évidemment, gardez en tête que votre e-mail doit avoir un objet percutant. Toutefois, attention au spam. Effectivement, les e-mails considérés comme du spamming n’arriveront pas dans la boîte de réception de votre cible. Elle ne pourra donc pas le voir. Dans ce cadre, évitez certaines expressions telles que « gratuit », « sans frais » ou encore « remise » et « offre ». La prospection immobilière n’est pas uniquement réservée aux professionnels. Il arrive très souvent que les particuliers se lancent également.Surtout quand ils sont à la recherche d’un bien à louer ou acheter. Les approches sont certes différentes dans ce cas, mais les techniques utilisées ressemblent presque à celles des agents immobiliers.

À propos de l’auteur

Aline author

    Laisser un commentaire