Survolez Nonancourt et ses anciens remparts aux portes de la Normandie

ParDenis

Survolez Nonancourt et ses anciens remparts aux portes de la Normandie

Nonancourt constitue aujourd’hui une ville dont l’histoire subjugue tous les touristes qui la visitent. Mais en 1112, la cité n’était qu’un amas de remparts construits à la frontière normande afin de résister à la France. Ces forteresses, dont les vestiges sont classés monuments historiques en France, ont permis de ralentir les nombreuses incursions des rois et seigneurs voisins. Assiégée puis détruite en 1417 par les Anglais, Nonancourt a été reconstruite en 1451. Aujourd’hui, ces murs regorgent de contes aussi effrayants qu’impressionnants. Allons à la découverte de cet endroit extraordinaire.


Une ribambelle de remparts finement dressés


Érigé par Henri 1er d’Angleterre, le premier rempart de la ville de Nonancourt fut le château de Nonancourt. Il a été construit entre 1112 et 1135 sur la frontière existante entre le royaume de France et celle de Normandie. Plus qu’une forteresse, cette bâtisse avait pour premier rôle de servir de base aux combattants d’Henri 1er qui devaient contrer les troupes de Gervais de Châteauneuf.
À la suite du château, un camp de retranchement a été aussi construit. La particularité de celui-ci est qu’il était fortifié avec des murs de tailles hautes. Il est important de souligner qu’au beau milieu de la forteresse de la ville Nonancourt, on retrouve aussi des :
• églises
• fours
• moulins
Parmi les anciens remparts de Nonancourt en Normandie, il y a, par exemple, l’église de Saint-Martin et celle de Sainte-Madeleine-de-Nonancourt.
Ces constructions gothiques sont aujourd’hui les traces du passé de cette cité imposante. À cet effet, elles sont classées Monuments historiques. À noter que la Cathédrale de Saint-Martin abrite un tout-clocher qui date de plus de huit cents ans. C’est clair, ces lieux vont vous en mettre plein la vue. Pour mieux apprécier la beauté qu’offrent toutes les reliques, le touriste peut s’offrir un baptême de l’air à Nonancourt.
Hormis les bâtisses religieuses, cette cité possédait comme rempart le canal de Nonancourt ainsi qu’une place forte. Creusé à main d’homme, ce tunnel servait à la distribution de l’eau aux habitants de la ville lors des affrontements. Pour protéger le canal, les extrémités ont été couronnées de herses. Le reste de ces remparts sont aujourd’hui visibles dans les rues de cette cité.


Nonancourt : d’une cité à une forteresse


La ville de Nonancourt est devenue au fil des constructions une puissante forteresse dans laquelle s’animait une société à part entière. En dehors des remparts et forts qu’abritait la citadelle, on y trouve aussi des maisons à colombage. Cette construction, dont l’origine remonte à la civilisation romaine, était le modèle adopté par les habitants de la cité. L’un de ces chefs-d’œuvre a particulièrement résisté aux ruines et sert aujourd’hui de témoignage du savoir-faire des occupants de la ville. Il s’agit d’un immeuble situé à la place Aristide-Briand. La maison a d’ailleurs reçu le statut de monument historique.
La cité de Nonancourt devient un puissant fort avec 14 tours de surveillance sur les démarcations de l’Avre et possède 3 portes de sortie et d’entrée. Visiter cette ville historique est un réel plaisir. Pour marquer davantage cette excursion, profitez d’un baptême de l’air. Un exercice qui permet de mélanger le plaisir de voler et le tourisme. Cette idée constitue aussi un bon cadeau original à offrir à un proche lors d’événements spéciaux tels qu’un anniversaire, la fête des mères ou autre.
Notons aussi que la cité de Nonancourt a eu l’avantage d’abriter des constructions administratives comme les châteaux. Autour de cette dernière, vous découvrirez tout une vie urbaine et militaire. Visitez cette ville et contemplez ses églises, fours, moulins, forts, tours de défense, enceintes fortifiées et bien d’autres encore.

À propos de l’auteur

Denis author

    Laisser un commentaire