Vente à réméré : c’est quoi et à qui s’adresse-t-elle ?

ParStéphanie

Vente à réméré : c’est quoi et à qui s’adresse-t-elle ?

Personne ne nie que faire face à une éventuelle difficulté financière constitue un véritable cauchemar pour tout le monde. Cela se fait surtout ressentir lorsque la situation d’endettement, par exemple, mène à une saisie immobilière. C’est pourquoi les individus concernés recherchent tous les moyens possibles pour sortir de cette impasse. La vente avec faculté de rachat fait alors partie des meilleures solutions qui s’offrent à eux. Mais avant de s’y lancer, mieux vaut se renseigner au maximum sur ce que c’est réellement au préalable pour éviter les mauvaises surprises. Il est de même important de s’assurer qu’elle s’adapte bel et bien à son cas. Les détails ci-après.

Vente avec faculté de rachat : c’est quoi concrètement ?

La vente à réméré ou avec faculté de rachat désigne une technique de vente ayant vu le jour au Moyen-Âge. Elle permet donc aux vendeurs concernés de restructurer leurs dettes. Contrairement aux idées reçues, son principe de fonctionnement se révèle relativement simple. On a ainsi affaire à un contrat de vente où le vendeur transmet la propriété de son logement à l’acheteur. Dans ce contrat, il stipulera d’ailleurs qu’il se réserve le droit de récupérer son bien dès qu’il aura remboursé certains frais et restitué le prix principal. Il est à noter que les frais en question sont constitués du montant total de la vente, des éventuelles dépenses engagées par l’acheteur pour augmenter la valeur de l’habitat et des réparations nécessaires réalisées. Il faut en outre savoir que ce type d’opération doit être mis en œuvre par le vendeur dans un délai de 60 mois, soit 5 ans. Si le délai imparti est dépassé, la faculté de rachat sera alors nulle.

À qui s’adresse ce type de procédure ?

Les individus se trouvant dans une situation de détresse financière sont en général les plus concernés par la vente à réméré. Elle s’adresse de ce fait plus particulièrement aux personnes n’ayant plus la possibilité d’obtenir un crédit bancaire. Il en est de même pour celles qui se trouvent déjà dans une situation de surendettement bancaire. Celles-ci sont donc fichées auprès de la Banque de France. Ces débiteurs sont ainsi dans l’obligation de contracter la dette en vente avec faculté de rachat. Il est à préciser que cette procédure s’ouvre à tous. En d’autres mots, les personnes physiques comme celles morales peuvent très bien y recourir. Il peut alors s’agir d’entreprises, d’artisans, de commerçants, de professions libérales ou de simples particuliers, etc. Bref, tout le monde y trouvera son compte.

Vente avec faculté de rachat : quels en sont les avantages ?

C’est surtout le vendeur qui peut profiter d’avantages bien intéressants en optant pour le réméré. Effectivement, ce type d’opération lui permet de bénéficier d’une source de financement sans avoir à passer par les banques ou les organismes de crédit où il est parfois déjà fiché. Cette fameuse procédure permet d’ailleurs à la personne de rester chez elle, et donc, de garder la jouissance des lieux tout en gagnant un fonds pour venir à bout de ses dettes. Il lui suffit pour cela de signer une convention d’occupation précaire avec l’acheteur, du moment qu’elle paie mensuellement une indemnité d’occupation. En se tournant vers la vente avec faculté de rachat, tout individu peut enfin récupérer son bien immobilier à tout moment dans un délai de 5 ans au maximum. Si toutefois ce délai est dépassé, il risque bien évidemment de le perdre définitivement. Si l’on ne dispose pas d’une source de financement adaptée, mieux vaut de ce fait ne pas s’aventurer dans ce type d’opération si l’on ne veut pas se retrouver à la rue.

À propos de l’auteur

Stéphanie subscriber

    2 commentaires pour l’instant

    yifyPublié le8:28 - Déc 20, 2020

    Je crois que ce site web a besoin de beaucoup plus d’attention.

    bedavaPublié le11:51 - Déc 20, 2020

    Vous avez fait quelques remarques intéressantes à ce sujet. J’ai regardé sur le net pour en savoir plus sur la question et j’ai constaté que la plupart des gens partageront votre point de vue sur ce site.

    Laisser un commentaire