Comment faire un investissement immobilier à 20 ans?

ParBarbara

Comment faire un investissement immobilier à 20 ans?

Dans la pierre, plus vous achetez tôt pour un investissement immobilier, mieux c’est. Et si pour certains, à 20 ans, on ne pense encore qu’à la fête et à l’amusement, pour d’autres, c’est déjà l’âge de se lancer dans les investissements immobiliers. C’est possible. Il suffit d’un peu d’organisation et de quelques astuces que voici.

Demander un crédit primo ascendant

Pour ce qui est de votre problème de financement, vous pouvez compter toujours sur l’aide des banques. Vous ne serez pas le premier ni le dernier à ne pas pouvoir financer ce genre de projet de votre propre poche. Et vous avez de la chance ! A 20 ans, vous répondez généralement aux critères de primo ascendant.
Mais qu’est-ce que réellement d’un primo-ascendant ? C’est une personne ou un ménage qui en est à son tout premier placement immobilier. Il ou elle souhaite acheter un bien en vue d’en faire sa résidence principale dans la mesure où il ou elle n’en a pas eu dans les 2 précédentes années.
L’avantage d’être un primo ascendant est que les banques sont beaucoup moins exigeantes quant à la qualité de votre profil. Si par exemple, désormais, un apport personnel est exigé pour toutes les demandes de crédit, ce n’est pas le cas ici. Et en plus, vous pourriez négocier un bien meilleur taux pour le financement de votre investissement immobilier.
Pour toutes les démarches concernant votre demande et recherche d’emprunt, adressez-vous à un expert en courtage. Vous économiserez ainsi du temps.

Choisir le bon type de bien pour votre investissement immobilier

Attention, à 20 ans le risque de surendettement est important. Aussi, vous ne devez pas adapter votre financement à votre projet, mais faire l’inverse. C’est-à-dire que vous allez devoir trouver votre plafond de budget avant de partir à la recherche de votre investissement immobilier.
Si l’on généralise, à votre âge, on misera davantage sur les appartements que les maisons individuelles. C’est moins cher et tout aussi confortable. En outre, il est plus facile de trouver un appartement en pleine ville qu’une résidence complète. Et c’est important d’être à proximité des restaurants, des bars, etc.
Certes, les biens avec des travaux à faire peuvent couter moins cher, donc être plus à votre portée. Néanmoins, faites attention à bien évaluer les chantiers à faire avant de vous lancer. Le but étant d’éviter les gouffres financiers.
Exit le marché parisien. La tension y est exponentielle. Préférez, si possible, les autres régions de France qui proposent encore des prix au m2 entre 3 000 à 5 000 euros en moyenne. Attention, la valeur du marché change selon le quartier et l’emplacement dudit bien. Aussi, soyez aussi précis que possible dans vos critères pour faciliter les recherches.

Travailler avec un bon courtier immobilier

Et pour vous aider à bien gérer votre investissement immobilier, le mieux reste de recourir aux prestations d’un courtier immobilier. Penchez davantage pour les agences classiques où vous n’aurez pas la charge des commissions de courtage. Ce n’est pas toujours le cas avec les mandataires ou les chasseurs immobiliers.
Les prestations, haut de gamme, d’un courtier immobilier, vous facilitent notamment la réalisation de votre projet. Ce dernier vous accompagne dans les recherches et les visites des différents biens susceptibles de vous plaire. Mais en plus, il vous accompagne dans les démarches administratives en tout genre. Ce peut être dans l’établissement de l’offre d’achat ou la négociation des prix des biens. Mais en plus, il vous propose généralement un notaire avec qui a l’habitude de travailler. Ce qui tend à accélérer les choses.
Pour autant, sachez que la réalisation d’un investissement immobilier peut prendre quelques semaines, voire des mois. Tout dépend de votre banque et de votre plan de financement et de la réalisation des démarches juridiques et légales.

À propos de l’auteur

Barbara administrator

    Laisser un commentaire