Assurance sport dangereux : un incontournable en cas d’accident

ParBarbara

Assurance sport dangereux : un incontournable en cas d’accident

Aujourd’hui, de nombreuses activités physiques sont classées dans la catégorie des sports périlleux. Les gens sont de plus en plus nombreux à pratiquer ces activités communément appelés « sports à sensations ». Mais malheureusement, ces types de sports ne sont pas pris en charge par les assurances classiques et nécessitent la souscription de quelques options supplémentaires et spécifiques auprès des compagnies d’assurances. Consultez un magazine pour la promotion des entreprises pour en savoir plus sur le sujet.

Les sports à risques sont moins bien assurés en France

Les assureurs ne considèrent pas les sports de la même manière. Il existe, en effet, des activités sportives mieux assurées que les autres. A cause de leur exposition trop évidente au danger, la majorité des sports à sensations sont considérés périlleux. C’est la raison pour laquelle les personnes qui les pratiquent ne bénéficient pas des mêmes privilèges que tous les autres membres aux yeux des établissements assureurs.
Ainsi, dans la liste des sports les plus dangereux, établie par les assureurs français, l’alpinisme figure en premier lieu. Cette activité met son pratiquant face à une mort imminente car elle l’expose directement à la force de la pesanteur, contre laquelle l’humain n’a aucun contrôle. Les sports aériens tels que le parapente et le base jumping font partie de la même catégorie. Les sports aquatiques de la catégorie du surf, de la plongée ou encore de l’apnée présentent des risques élevés de noyades, de même que la pêche sportive et le kayak.

La pire enemie des compagnies d’assurance

Apparemment, l’hostilité de la montagne constitue un danger redoutable pour les compagnies d’assurance, parce qu’elles ont placé toutes les sortes de randonnées (en ski ou à pieds) dans la même catégorie que l’alpinisme. Le freeride n’y a pas échappé, car ceux qui le pratiquent s’amusent à dévaler les pentes les plus abruptes du monde, sans avoir aucun contrôle sur la vitesse de la descente. La moindre erreur peut causer un accident qui risque de couter la vie aux freeriders. La minorité de ses pratiquants ne fait pas de ce sport une activité moins périlleuse.
L’équitation apparait à la sixième position de la liste des sports les plus dangereux. Le fait de se retrouver sur le dos d’un animal de 500kg, dont les réactions imprévisibles peuvent très vites devenir violentes, représente un risque énorme pour le pratiquant. Plusieurs cas graves de blessures dues aux chutes lors de la pratique de l’équitation ont déjà été répertoriés dans les hôpitaux.

Les sports de combat sont indiscutablement dangereux.

Alors que les coups et blessures occasionnés par la pratiques de telles activités peuvent être invalidants, voire mortels, l’exposition à ce type de danger est indéniable dans la pratique des sports de combat comme les arts martiaux.

De plus en plus de gens s’adonnent aux sports à moteur. Ces derniers consistent à faire une course en utilisant des véhicules motorisés. Mais qui dit course dit vitesse. Et c’est ce qui rend ces activités dangereuses car les risques d’accidents sont très élevés. Pour en savoir plus sur les offres des options d’assurances concernant les sports à sensations, consultez un magazine pour la promotion des commerces.

À propos de l’auteur

Barbara administrator

    Laisser un commentaire