Le test QI : un élément essentiel dans le processus de recrutement

ParSarah

Le test QI : un élément essentiel dans le processus de recrutement

Les tests psychotechniques, de mise en situation professionnelle, et de personnalité sont des étapes cruciales dans le cadre d’une embauche. Certains recruteurs intègrent également le test QI ou du quotient intellectuel dans le processus. Il est important pour les responsables d’entreprise d’en connaître plus sur le profil des candidats avant de leur attribuer les postes sollicités. Le but est de maintenir un environnement harmonieux au sein de la boîte pour mener au succès des activités. Découvrons toute l’importance du test QI dans la procédure d’embauchage.

Le principe du test QI

Par définition, le test du quotient intellectuel est un outil de bilan psychologique qui permet d’évaluer les capacités et l’intelligence d’une personne par rapport à sa catégorie d’âge. Grâce aux résultats obtenus, il est possible de cerner les techniques de raisonnement de l’individu ainsi que ses aptitudes cognitives.

Dans le domaine professionnel, le test QI s’intéresse tout particulièrement à la mesure des potentiels d’un candidat à un poste à pourvoir compte tenu de la limite d’âge indiquée. La forme la plus courante du test de QI est « l’échelle de Wechsler », consistant à faire passer deux types d’épreuves au postulant.

  • Le premier groupe d’épreuves se présente sous forme orale. Il comprend des questions sur des raisonnements arithmétiques, compréhension, vocabulaire, comparaison, et mémorisation ;
  • La deuxième sorte de test est basée sur les aptitudes générales. Les épreuves se composent de jeux de logiques avec des chiffres, montages de cubes, classement et arrangement d’images. Certaines présentations du test utilisent aussi des jeux de carte, ou dominos.

Test QI : un moyen sélectif pour le recruteur

En s’appuyant sur le test du quotient intellectuel, un recruteur tient principalement à découvrir les ressources intellectuelles du candidat. Les résultats de l’évaluation lui permettent aussi de cerner la capacité de gestion d’émotions et la curiosité de la personne. Pour les dirigeants d’entreprise, la constitution d’une équipe soudée et réactive est capitale pour avancer vers le succès. Avant de valider un profil, il lui faut donc analyser, non seulement le savoir-faire du postulant, mais les « effets de son intelligence ».

Un bon résultat du test QI est une bonne nouvelle pour le recruteur. Globalement, un candidat avec un QI élevé :

  • Mémorise facilement les règlements et consignes indiquées au sein de l’entreprise ;
  • Sait gérer les moments de pression au travail ;
  • Fait preuve de tact en cas d’inconfort émotif ;
  • Sait prendre des initiatives pour concrétiser les bonnes idées.

Test QI : un support à l’orientation du candidat

Du côté d’un jeune à la recherche d’un travail, le test QI s’applique dans l’orientation professionnelle. Le niveau du QI indiqué après un test doit lui servir, éventuellement, de moyen pour améliorer ses capacités de raisonner et d’apprendre.

Il est important de savoir que ce type de test est particulièrement recommandé aux sujets souffrant de traumatismes cérébraux. Il est ainsi possible de définir quelle partie du cerveau subit un endommagement, et par conséquent, de trouver des activités adaptées à ses capacités intellectuelles.

À propos de l’auteur

Sarah author

    Laisser un commentaire