https://praeivis.lt/les-etapes-pour-creer-un-site-multilingue/

ParKevin

https://praeivis.lt/les-etapes-pour-creer-un-site-multilingue/

Un site Web multilingue comme son nom l’indique est un site Web disponible en plusieurs langues telles que le français, l’anglais, l’italien et l’allemand. Par rapport à un site monolingue, vous pourrez obtenir plus de trafic et plus de ventes.

Commencer par la traduction humaine des textes importants

L’étape première pouvant être mise en place avec la création de l’ossature de votre site, c’est la création des textes. En effet, c’est une étape importante qui peut prendre du temps, mais qui est essentiel pour le référencement. Si les traducteurs automatiques existent, ce n’est pas toujours conseillé pour toutes les parties de votre site web. Si vous voulez convaincre avec vos textes, les rendre plus vivants et optimisés, investissez dans la traduction de textes. Notre agence de traduction web à Madagascar vous apportera son aide précieuse dans la création de textes divers dans plusieurs langues. Confiez vos textes importants à des professionnels : description de produits, CGV, pages de présentation, etc.

Penser à la sélection de la langue par l’utilisateur

Avant de développer votre site web multilingue, pensez à la manière dont vos visiteurs accéderont à la langue de leur choix. Si vous êtes une boutique en ligne, la meilleure option consiste à la choisir lors de l’accès au Web. L’internaute peut ainsi parcourir la boutique de de son pays, avec des prix, une langue et des textes adaptés.

S’il s’agit d’un web professionnel, vous pouvez opter pour un menu déroulant en haut du site Web. S’il s’agit de 2 ou 3 langues, il est possible d’indiquer les langues disponibles avec des drapeaux par exemple. Ainsi, l’internaute n’a qu’à cliquer sur la langue qu’il préfère.

Créer un site WordPress multilingue

Pour créer un site WordPress multilingue, vous avez plusieurs alternatives au choix. La traduction consiste à installer un plugin qui vous aidera à adapter tout votre contenu à la nouvelle langue. Pratiquement tout le monde a une version gratuite qui permet de connaître et d’essayer avant d’en choisir une.

Notre conseil est qu’une fois que vous avez décidé lequel vous convient le mieux, procurez-vous la version payante. La prise en charge étenduela traduction des widgets ou l’intégration avec les constructeurs de sites sont quelques-unes des raisons pour lesquelles la version pro est utile. Voyons quels sont les plugins les plus importants pour avoir un site WordPress multilingue.

– WPML

WPML permet de traduire tous les éléments d’un site internet : pages, boutons CTA, menus, textes sur le sujet…Il est compatible avec les thèmes et s’intègre avec d’autres plugins fréquemment utilisés pour éviter les problèmes. Un autre des points en sa faveur est le contrôle total du référencement via le plugin : metadonnées, sitemaps, url display, etc.

De plus, le support qu’ils proposent dans leurs versions payantes en font l’une des options les plus fiables pour créer votre WordPress version multilingue. Les plans de paiement rendent le plugin disponible pour différents budgets. Avec ce régime, vous pourrez traduire jusqu’à trois sites Web et profiter d’intégrations avec des constructeurs de pages ou WooCommerce, par exemple.

–          WeGlot

Il s’agit d’une autre option WordPress qui fait de plus en plus d’adeptes. Sa simplicité d’installation et la possibilité de gérer toutes les traductions à partir d’un seul endroit sont ses points forts. Il facilite également la collaboration des différents membres de l’équipe.

WeGlot crée automatiquement une première version afin qu’elle puisse être revue par les traducteurs ultérieurement. Il vous permet également d’accéder à des services de traduction professionnels depuis sa plateforme et facilite le référencement.

Dans ce cas, vos plans de paiement sont un peu différents des précédents, car ils sont basés sur le nombre de mots et le nombre de langues. Avec le forfait gratuit notamment, vous pouvez traduire votre site Web dans une langue et jusqu’à 2 000 mots.

À propos de l’auteur

Kevin author

Laisser un commentaire